Mosaïque Rose

Belle initiative trouvé chez Schizo Cath : une mosaïque rose pour le mois de sensibilisation au cancer du sein.

Personne de près ou de loin de moi n'a été atteint par cette maladie et je touche du bois pour que ça reste ainsi.

Par contre, en tant que femme, je ne peux nier l'existence de ce fléau et c'est pour cela que j'encourage cette cause comme je le peux, soit en achetant des trucs promotionnels ou en fabricant une mosaïque rose.


Provenance des photos :

1. Pink Petals, 2. Pink for the Cure, 3. New pink wellies for green wellies!, 4. Day 251/365......think pink, 5. Dreamy Pink Balloons, 6. Setaria pink, 7. Pink Sweet Hearts, 8. yellow brick road (aka pink concrete path), 9. Pink Rose Glitter Cottage, 10. Pink Shoe Cake, 11. Pink Victorian, 12. Pretty in Pink

En route pour aller voter

Hier soir avait lieu à la grandeur du pays les élections fédérales. Les citoyens étaient donc invités à faire leur devoir en remplissant leur bulletin de vote.

Depuis que j'ai atteint l'âge de la majorité, je me fais un devoir d'exercer mon droit de vote à toutes les élections possibles, que ce soit au niveau municipal, provincial ou fédéral. Seule exception : les élections des commissaires scolaires qui je dois bien l'avouer me laissent totalement indifférente. Nous avons la chance de vivre dans un pays où la démocratie est bien réelle. Contrairement à bien des gens ailleurs dans le monde, voter ne nous met pas en danger de mort et les dés ne sont pas pipés d'avance ( quoi qu'en diront certains ).

Le bureau de vote étant situé à une quarantaine de minutes de la maison ( vingt minutes pour l'aller et 20 minutes pour le retour ) André et moi avons décidés de faire le trajet à pieds. La température était clémente et cela nous permettrait de prendre un bol d'air frais tout en combinant conscience sociale et activité physique. Avouez que les occasions de combiner ces deux bonnes actions ne sont pas légion !

Alors que je déambulais dans les rues de ma campagne, je repensais au tout premier soir où André et moi avons marchés dans notre quartier. J'en étais aux premiers moments de ma remise en forme et même la marche m'était pénible. Nous avions empruntés le même chemin que celui nous menant au bureau d'élection et j'avais dû m'arrêter à quelques reprises, prise de crampes aux jambes et aux reins. Hier soir, j'étais fière de constater que les douleurs avaient disparues ; c'était sûrement le signe que la marche et les sessions d'entraînement chez Énergie Cardio portaient fruits.

C'était trop beau pour être vrai j'imagine ... peu de temps après ces pensées encourageantes, je n'ai pas vu un trou dans l'asphalte qui à ma défense, était habilement recouvert de feuilles d'automne. En moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, je me suis retrouvée par terre, mes lunettes à quelques pas de moi. Une vive douleur me tenaillait la cheville et me relever fut très difficile. Comble de malheur pour mon orgueuil, cette rue qui est si tranquille d'habitude était soudainement très passante. Plein de gens ont dû penser que j'étais trop ivre pour marcher correctement ! Ça y est, ma réputation d'alcolo doit sûrement avoir fait le tour du village 24 heures plus tard ;-)

Ma cheville ne semblait pas cassée mais pas mal amochée par contre. Nous étions à mi-chemin entre la maison et le bureau de vote et me rendre à l'une ou l'autre de ces destinations était au dessus de mes forces. Heureusement que je pouvais compter sur ma voisine ! C'est elle qui est venue nous chercher en voiture pour nous ramener à la maison.

Exceptionnellement, je n'ai pas pu voter cette année mais je crois que mon vote n'aurait pas fait une grande différence. Dans ma circonscription d'Argenteuil - Papineau - Mirabel, le candidat du bloc québécois, Mario Laframboise, a été réélu avec une majorité de plus de 16 500 votes. Vous aurez donc compris à mes propos que ce n'était pas lui que j'avais choisi !

En plus d'avoir passé près de 4 heures à la clinique ( pour m'assurer que rien n'était cassé ) je devrai mettre sur la glace non seulement ma cheville mais aussi mon entraînement. Même si le médecin m'a dit que je pouvais marcher sans problème, je me vois mal sur un tapis roulant ou un vélo stationnaire à l'heure actuelle.

Par contre, je suis très fière de vous dire que lorsque je me suis pesée lundi, j'avais perdu 2.8 livres. Un tout petit pas vers la minceur et le bien-être mais oh combien important !

Une amie m'a dit que ma chute était sûrement un signe du destin. Personnellement, j'ai compris de façon assez douloureuse que mon baptême électoral dans ma toute nouvelle circonscription sera pour une prochaine fois !    

Ayoye

Dernièrement, j'ai décidé de me reprendre en main et de commencer à m'entraîner. Mon surplus de poids commence sérieusement à me peser, autant au propre qu'au figuré. Il y a également mon dos qui n'en peut plus et qui me fait souffrir à chaque nuit. Depuis environ 5 ans, je dors à peine 2 ou 3 heures dans mon lit. Ce qui reste de la nuit se passe dans le salon, là où je peux retrouver le sommeil dans une position inclinée, ce qui élimine presque toute la pression sur mon dos et par le fait même la douleur.

J'ai débuté l'entraînement il y a bientôt 1 mois mais c'est aujourd'hui qu'avait lieu ma rencontre afin de bâtir mon programme. Disons que des conflits d'horaire m'ont empêché de m'y rendre plus tôt ; en attendant, j'y allais au mieux de mes connaisssances en me disant que ces sessions d'exercices improvisées étaient déjà une amélioration par rapport à ma sédentarité habituelle.

Jessica, d'Énergie Cardio, m'a bâti un programme selon mes objectifs et le temps que je pouvais consacrer à mon entraînement. J'ai essayé les machines qu'elle me proposait pour les exercices de musculation afin de voir si je me sentais à l'aise, ce qui fut le cas. Étant donné que la perte de poids est mon principal objectif, je ferai une plus grande part de cardio ( 30 minutes versus 10 minutes de musculation ).

Le mot "ayoye" qui me sert de titre m'est venu à l'esprit au moment de monter sur la balance. Je connais peu de femmes qui aiment ce moment, qu'il se passe dans l'intimité de leur salle de bain ou dans le bureau du médecin.

Dans mon cas, je ne voulais pas voir le chiffre qui s'afficherait sur l'écran parce que je savais que je ne serais plus en mesure de nier la vérité suite à ça. En même temps, j'avais probablement besoin de ce "reality check" comme disent les anglophones. Je savais que j'avais pris du poids car depuis quelques semaines, tout mes vêtements étaient très serrés. Mais je n'imaginais pas que c'était à ce point ...

La balance indiquait 266 livres ...

Je n'ai jamais pesé autant de toute ma vie. Une chose est sûre, je suis à milles lieux de la pitoune de 130 livres que j'étais à 14 ans !

Je me suis sentie honteuse à la vue de chiffre si important mais en même temps, je crois que ça m'a donné un bon coup de pied au derrière. Le genre de coup de pied dont j'avais besoin et qui me servira de motivation dans ce long parcours. Parce qu'on s'entend que je n'éliminerai pas mon surplus de poids en 3 mois !

Avant de quitter le centre, je me suis procurée le livre "Kilo Cardio" qui sera un outil très important dans mon parcours vers la santé et le bien-être. Je l'ai feuilleté ce soir et il est rempli de recettes faciles à faire et qui ne demandent pas d'ingrédients farfelus ou coûteux.

Voilà ! C'est lundi matin que les changements entreront en vigueur. Je sais que ça ne sera pas facile à tous les jours et que j'aurai des moments de découragement. Lorsque ça m'arrivera, je n'aurai qu'à penser au méchant chiffre pour me donner une dose de courage bien mérité :-)

Je vous présente Choupette

À la demande générale ( ! ) voici quelques photos de notre Choupette adorée.

Lui croquer le portrait ne fut pas une mince tâche car le moins que l'on puisse dire c'est qu'elle a la bougeotte la demoiselle. Tout est prétexte à l'exploration et devient un monde de découvertes infinies, que ce soit une boîte de papiers mouchoirs ou le journal du coin.

Un gros merci à André qui a servi de modèle en compagnie de Choupette ;-)

Visiteurs

Statistiques

Référencement

Rechercher